L’héritage Olympique est-il un mythe?

Depuis plusieurs décennies maintenant, les résultats sportifs et les médailles gagnées aux Jeux olympiques créent une grande fierté pour les pays, compagnies et communautés politiques qui peuvent s’associer à ces grands accomplissements. Toutes les parties prenantes (organisations sportives, comités olympiques, classe politique, médias, etc.) aiment rapporter la contribution et l’héritage sportif qu’apportent les Jeux.

Bon nombre de personnes dans la sphère de la haute performance et de la politique au pays rapportent des propos semblables à ceux de l’ancienne plongeuse et médaillée olympique Sylvie Bernier dans une entrevue le 17 juillet dernier concernant les Jeux : “C’est extrêmement bénéfique, ça fait rêver une génération de gens qui seront plus actifs, qui bougeront plus”. Ce sont probablement des propos que j’ai moi-même dits souvent lors de ma carrière sportive.

Dans ce sens, afin que les athlètes canadiens rapportent plus de médailles au pays, des programmes tels que « À nous le podium » ont été créés afin d’aider nos représentants à mieux performer sur la scène internationale. Les budgets et le support politique envers nos athlètes d’élite ont sans cesse augmentés dans les dernières deux décennies. Tous ces investissements sont justifiés par l’idée qu’il y a un effet d’entrainement dans les communautés locales, amenant une hausse de participation sportive proportionnelle au degré de réussite de nos athlètes internationaux et à la grosseur des budgets octroyés vers la haute performance sportive. Médailles = succès.

Mais qu’en est-il vraiment? Est-ce que les médailles gagnées sur la scène internationale se traduisent en une augmentation de la participation sportive dans nos communautés?

Il semblerait que non. L’énoncé que les médailles et les Jeux apportent une augmentation de la participation sportive est un mythe, qui est véhiculé depuis bon nombre d’années afin de vendre le sport de haute performance et « l’olympisme ».

En effet, les études qui ressortent des dernières années rapportent que l’héritage des Jeux olympiques concernant la participation sportive n’existe pas. Les travaux du Dr. Peter Donnelly, professeur à l’Université de Toronto et spécialiste des politiques sportives au pays, montre que plus le Canada gagne de médailles aux Jeux olympiques, moins de Canadiens participent à des sports.

Oui, nous gagnons plus de médailles. Cela en grande partie grâce au financement de plus en plus élevé du sport de haute performance. Nos athlètes sont mieux encadrés et mieux préparés. Par contre, il est difficile de savoir si nous dépensons plus d’argent PAR médailles que les autres pays. Mais il s’agit là d’un autre débat en soit.

Se pourrait-il donc qu’il s’agisse seulement d’établir nos priorités? Est-ce les médailles ou la santé et le bien-être de nos communautés? Afin d’établir facilement un changement, nous pourrions avancer l’hypothèse qu’il serait aidant d’avoir des organisations sportives nationales canadiennes responsables envers la participation et non envers des bailleurs de fonds, tel que le programme À Nous le Podium, dont l’objectif et la définition du succès sont les médailles.

Nous savons aussi qu’il est même difficile d’obtenir les données de participations dans la majorité des organisations à travers le pays. Les chiffres ne sont souvent pas fournis publiquement, ne sont pas facilement accessibles et sont souvent différents et/ou tout simplement manquant selon les organisations nationales, provinciales et locales.

Au niveau politique, il n’y a pas encore de leader qui a eu le courage d’utiliser la santé et le bien-être comme plateforme. Il est vrai qu’il est beaucoup moins spectaculaire de mousser une hausse de participation sportive chez nos enfants de moins de 12 ans, qu’une récolte de médailles historiques aux Jeux olympiques.

Tout ça, malgré le fait que nous savons des éléments tels que :

  • Chaque dollar dépensé de façon proactive en activité physique donne un rendement et des économies de millions de dollars en économie à long terme.
  • Les coûts totaux de l’inactivité physique au Canada sont d’environ 6.8$ milliards annuellement. Une simple augmentation de 10% des Canadiens qui bougent le moins et qui deviennent plus actifs pourrait réinjecter jusqu’à 1,6 milliard dans l’économie et faire diminuer les dépenses en santé de 2,6 milliards d’ici 2040 selon la Canadian Health and Fitness Institute.
  • Les taux d’obésité chez les enfants et les jeunes du Canada ont presque triplé au cours des 30 dernières années.

Certes, il s’agit d’un sujet complexe. C’est à nous, en tant que société, d’établir nos priorités.

Suggestions lecture:

Donnelly, P. (2013). Sport Participation. In L. Thibault & J. Harvey (Eds.), Sport Policy in Canada (pp. 177–213). University of Ottawa Press; JSTOR. http://www.jstor.org/stable/j.ctt5hjk9x.8

Kikulis, L. M. (2013). Contemporary Policy Issues in High Performance Sport. In L. Thibault & J. Harvey (Eds.), Sport Policy in Canada (pp. 97–145). University of Ottawa Press; JSTOR. http://www.jstor.org/stable/j.ctt5hjk9x.6

“L’intérêt Économique D’investir Dans La Santé Publique Et Les DSS.” L’intérêt Économique D’investir Dans La Santé Publique Et Les DSS | Association Canadienne De Santé Publique, http://www.cpha.ca/fr/linteret-economique-dinvestir-dans-la-sante-publique-et-les-dss.

Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé. (2016). Arguments économiques pour investir en amont une partie des fonds consacrés à la santé. Document de discussion. Antigonish (N.-É.) : Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé, Université St. Francis Xavier

Agence de la santé publique du Canada. “Gouvernement Du Canada.” Canada.ca, 22 Jan. 2019, http://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/obesite-juvenile/obesite-juvenile.html.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s